Bien-être,  Vie d'auteur

Hypersensibilité ou intensité émotionnelle – Imagination fertile

Monde intérieur riche, avec une imagination fertile

Votre monde intérieur est riche. Vous ne pensez pas forcément qu’avec des mots mais aussi avec des images et des métaphores. Vous avez une imagination fertile et des rêves et fantasmes très prégnants.

Si vous avez eu une enfance malheureuse, vous avez peut-être utilisé votre monde imaginaire comme refuge dans les périodes de trouble émotionnel.

Sur le plan intellectuel, vous êtes curieux.se et réfléchi.e. Vous avez un fort besoin de comprendre, d’élargir vos horizons, d’acquérir des connaissances. Vous avez peut-être eu envie de quitter votre foyer pour explorer le monde, même si vous vous en voulez de laisser des gens derrière vous.

Avec la capacité de digérer les informations rapidement et en profondeur, vous absorbez et assimilez les informations très rapidement. Vous êtes sans doute un.e grand.e lecteur/lectrice et un.e bon.ne observateur/observatrice. Vous semblez critique et impatient.e pour ceux/celles qui n’arrivent pas à vous suivre.

Vous parvenez également à intégrer des concepts intellectuels grâce à votre passion pour les idées originales. Vous avez peut-être des pensées très actives, au point d’avoir parfois l’impression de ne pas pouvoir les suivre.

Quand une idée vous emballe, votre esprit va trop vite pour vos paroles, ou vous vous mettez à parler vite, peut-être même à couper la parole.

Quand vous vous plongez dans votre amour pour une œuvre d’art, de la littérature, du théâtre, ou de la musique, le reste du monde n’existe plus.

Vous êtes très curieux.se et vous réfléchissez souvent sérieusement à vos propres comportements. Le revers de la médaille est que vos pensées peuvent devenir obsessionnelles, et vous pouvez vous passer au crible de manière scrupuleuse. Vous souffrez peut-être de perfectionnisme et devez composer avec votre critique intérieur.e.

Vous êtes sensible au monde spirituel ou il vous a attiré depuis le plus jeune âge. Même si vous n’avez pas de religion, vous vous sentez connecté.e à quelque chose dans la nature ou à quelque chose de plus grand que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal