Bien-être,  Vie d'auteur

Projet : une série d’articles sur l’hypersensibilité

Toutes les émotions sont intenses quand on est hypersensible.

Bonjour tout le monde !

Cela faisait un moment que je n’avais rien publié sur mon blog en français mais ce n’est pas faute d’avoir des choses à partager !

Ces dernières années, suite à divers événements familiaux tant négatifs que positifs, j’ai fait pas mal d’introspection et de travail sur mes émotions. 

Cela m’a amenée à une découverte sur moi-même : je suis ce qu’on appelle hypersensible. Le savoir m’a permis de comprendre bien des aspects de ma vie, mais le fait est qu’il m’a fallu plus de 35 ans pour en arriver là. 

Je pense donc qu’il y a de nombreux hypersensible qui s’ignorent et c’est pourquoi j’ai eu envie de communiquer sur le sujet.

Un projet de traduction et de partage

C’est ainsi qu’est né l’an dernier ce projet de traduction d’un article sur l’hypersensibilité. Mais avant toute chose, j’aimerais apporter quelques précisions.

Petit point de vocabulaire

Plutôt qu’employer le terme “hypersensible” qui est étymologiquement juste mais qui sonne comme si on était trop sensible ou trop faible, j’aime employer l’expression “intensité émotionnelle” que j’ai découverte grâce à Imi Lo, une thérapeute qui s’est spécialisée sur la question de l’hypersensibilité, en lien avec les hauts potentiels entre autres aspects de la neurodiversité.

En effet, quand on est hypersensible, toutes les émotions sont susceptibles d’être exacerbées, et chez moi, la colère a sans doute toujours été la plus impressionnante. (Sans vouloir entrer dans le stéréotype, quand je m’énerve, je suis une “angry black lady”…)

Mon parcours jusqu’ici

 À force d’entendre des proches me répéter que j’étais trop émotive, que je prenais trop de choses trop à coeur, qu’il n’y avait pas de raisons de s’énerver ainsi, j’ai fini par chercher sur Google “Am I too emotional?” (en anglais car j’ai plus d’aisance à parler de mes sentiments dans cette langue, for some reason…)

C’est comme ça que j’ai découvert le site d’Imi Lo (en passant d’abord par le plus généraliste Psychology Today), qui a changé ma vie de manière positive en quelques instants.

En lisant son article, j’ai enfin compris en quoi j’étais différente de la plupart des gens mais pas du tout anormale ! J’ai poursuivi par la lecture de son livre qui m’a aussi aidée à éclairer bien des épisodes de mon passé. Aujourd’hui encore, les newsletters d’Imi restent une source d’inspiration (et parmi les rares newsletters que je lis vraiment, soyons honnête).

Pourquoi ce projet ?

J’ai la chance d’être bilingue, mais ce n’est pas le cas de tous mes proches. Or, j’ai ressenti le besoin de leur faire comprendre un peu mieux mon mode de fonctionnement en leur traduisant l’article qui résume l’essentiel de l’intensité émotionnelle.

Et quitte à faire ce travail de traduction, j’ai pensé qu’il pourrait être bénéfique d’en faire profiter d’autres hypersensibles francophones qui n’avaient pas la chance de pouvoir lire l’original.

Je tiens donc à remercier Imi Lo pour cet article mais aussi pour toutes les précieuses informations sur son site, sa bienveillance lors de nos échanges et bien sûr son aimable autorisation de traduire son article et de le publier sur mon blog.

Pour aller plus loin

Et si vous aussi, vous cherchez à avancer avec votre intensité émotionnelle, je ne saurais que trop vous conseiller son livre qui propose des explications bien plus détaillées et des exercices pour renouer avec soi-même et jouir de ses émotions au lieu de les subir.

En anglais : Emotional Sensitivity and Intensity: How to manage intense emotions as a highly sensitive person (Teach Yourself)

En français : Hypersensible et heureux (Larousse)

(NB: si vous cliquez sur l’un de ces liens et achetez le livre directement à Amazon, je peux recevoir une petite commission qui m’aide par exemple à maintenir le site. ^^)

Comment ça va se passer

Comme l’article est assez long, pour une meilleure lisibilité en ligne, il sera divisé en plusieurs posts sur le blog. Je n’exclus pas une compilation sous un autre format à l’avenir, mais pour le moment, rien de prévu. 

Le but n’étant pas de faire durer le suspense, les posts se feront à un rythme quotidien. Il resteront bien sûr disponible par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal